Bois MDF : qu’est-ce que c’est ?

Le bois MDF est largement employé dans l’industrie du meuble et de la décoration intérieure. Encore appelé Medium Density Fiberboard, ce matériau de construction a été fabriqué pour la première fois aux États-Unis dans les années 1970. La fabrication est généralement réalisée par voie sèche grâce à des éléments divers et variés. Quelles sont alors les caractéristiques de ce type de bois ? Qu’en est-il de son utilisation ainsi que de ses avantages et inconvénients ?

Les caractéristiques du bois MDF

Contrairement au bois pur, le MDF (Medium Density Fiberboard) possède une couleur uniforme. Pour la fabrication d’un panneau de bois MDF, il faut environ 85 % de fibres. Ce panneau simplifie la personnalisation (peinture…) compte tenu de l’absence de veinure. Cependant, lorsqu’on parle de MDF, il n’est pas vraiment question de bois, mais plutôt d’un produit dérivé.

Celui-ci se distingue du bois HDF et du bois LDF par sa densité moyenne, cette dernière étant comprise entre 500 et 800 kg/m³. Toutefois, le traitement du MDF nécessite une attention particulière. En effet, les résines qui entrent dans sa fabrication contiennent des substances toxiques.

Ainsi, les poussières produites lors de la découpe de ce matériau peuvent être nocives pour l’organisme lorsqu’elles sont inhalées. Néanmoins, vous avez la possibilité de recycler ce produit dérivé. Ce dernier peut donc être déposé dans une benne écologique à disposition des usagers d’une ville.

L’utilisation du bois MDF

Le MDF peut être employé par des professionnels ou des particuliers. C’est un matériel utile dans la décoration ou l’ameublement.

Pour les particuliers

Les particuliers peuvent employer ce bois artificiel à des fins diverses. Ceux-ci peuvent en effet fabriquer un meuble en MDF pouvant être installé à l’intérieur de leur habitation. Il peut s’agir d’une chaise, d’une étagère, d’une table, d’un bureau mural, etc. Il existe également de faux plafonds MDF et des portes réalisées avec ce matériau.

Ils peuvent également personnaliser ce produit dérivé en fonction de leurs besoins. Dans cette optique, les panneaux de bois peuvent adopter un aspect très esthétique lorsque vous les recouvrez de quelques éléments spécifiques. Il s’agit entre autres des feuilles synthétiques (de couleur ou à peindre), du papier calqué, de la mélamine, etc.

En outre, le bois MDF se prête à la création de quelques composants utile pour la décoration intérieure. Vous n’avez pas besoin d’être d’un bricoleur chevronné pour la réalisation de cette tâche. Avec un outillage classique, vous pouvez réaliser des objets très aboutis.

Pour les professionnels

Dans l’industrie du mobilier, le bois MDF est de plus en plus prisé, car il permet de faire quelques économies sur les dépenses habituelles. En effet, le tarif de la matière première est accessible à tous les budgets et le bois est plus facile à travailler.

Les avantages du bois MDF

Le bois MDF présente de nombreux avantages pour un bricoleur amateur ou aguerri. Malgré sa forte densité, ce bois artificiel reste malléable (contrairement à un bois massif) et est ultra-polyvalent. De même, il ne risque pas de se briser lorsque vous effectuez une découpe. En matière de finition, il permet d’imiter divers matériaux. Ce faisant, il offre de multiples possibilités à tous les utilisateurs.

En outre, il dispose d’une texture qui vous permet d’effectuer une bonne découpe et d’obtenir un résultat parfaitement soigné. Ce bois dérivé fait également partie des matières isotropes. À l’inverse du bois massif, il présente un aspect homogène et uniforme. Il montre alors une résistance face aux variations de température et à l’humidité. Il ne subit pas de déformation, ni de dilatation ainsi que de contraction.

D’un autre côté, il existe des modèles de bois MDF (laqué, ignifugé, cintré, hydrofuge, mélaminé) qui sont encore plus robustes. Par ailleurs, le bois MDF est un matériau bon marché qui respecte les normes de l’environnement. D’une part, il se compose de bois inutilisable dans la filière classique. D’autre part, le montant d’un panneau standard est d’environ 10 €/m².

Cependant, le prix des panneaux peut varier en fonction de plusieurs paramètres (coloration, épaisseur, traitement, dimension des panneaux…). À titre d’exemple, la tarification d’un panneau plus épais (10 mm) peut être comprise entre 11 et 14 €/m².

Inconvénients du bois MDF

Malgré ses nombreuses qualités, le bois MDF présente quelques bémols qu’il faut prendre en compte avant d’entamer un chantier de rénovation ou de construction. Bien qu’il résiste à l’humidité, le bois MDF est sensible à l’eau. De ce fait, il est impossible de l’employer à l’extérieur de votre logement. Ceci, puisqu’il peut être aisément attaqué par les champignons et les termites.

Avant d’employer ce type de matériau dans une pièce humide (salle de bain…), il importe de réaliser un traitement hydrofuge. De plus, ces panneaux composites sont très denses. Cela peut affecter les lames qui servent à la découpe de votre bois artificiel (usure prématurée).

Par ailleurs, le bois MDF possède des qualités poreuses. En effet, la couleur sélectionnée pour différents meubles peut être rapidement absorbée lorsque vous réalisez des poses de peinture lors de vos différents travaux. L’utilisateur est donc contraint d’effectuer un travail préalable avant la pose de peinture afin d’obtenir un produit uniforme.